Un rien de Papouteries

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, avril 25 2012

Un rien de ... prendre son temps

Si je devais croire en la résurrection, j’imagine mes vies antérieures et futures en tant que limace.
Une bonne grosse limace bien luisante. Plus de 6 mois que le parquet est posé, la peinture terminée, et les 1000 et un projets de déco se résument finalement à quelques bricoles.
Pourtant, les achats des matières premières pour les idées fleurissantes, eux, je ne sais pas pourquoi ils sont faits. Mon cerveau à l’art de dégainer la CB plus vite que de faire travailler mes mimines!
Bon, certes une limace n’a pas à cogiter. Je crois que finalement, je ferai bien de croire en la résurrection, j’aurai moins de souci à me faire sur le solde de compte de mes prochaines vies.
En attendant, voici quelques photos de la chambre de Martin.
Je commence à comprendre comment dessiner sur photoshop (sans trucage, que du dessin). Vous en pensez quoi?

20120425_ChambreMartin_m.jpg
Retour aux photos et dans les détails:

20120425_AppliqueMartin.jpg

Une commande perso chez Aurélie. Son travail est exceptionnel. Cette applique poétique nous illumine tous les soirs

Premier travail avec ma surjeteuse: une couette 30 minutes (patron, découpe, assemblage). Les tissus: coton étoiles bleu denim de Linnamorata et un tissu coton bleu marine tout doux Tissu Myrtille (qu’on ne voit pas).

Avec une lampe BHV à personnaliser, deux coupons de tissu MikoDesign trouvés ici

Reste les meubles à repeindre, terminer les coussins, coudre le doudou pirate, refaire les bacs de rangements, …. La limace n’est malheureusement pas une chenille, elle ne peut se transformer en papillon!
Et si je choisissais le mille-pattes. Ok, je sors ;-)

samedi, mars 3 2012

Un rien de ... Capitale

20120219_TourEiffel2.jpg

Muséum d’histoire naturelle

Mosquée de Paris, le temps d’un thé

Troca, en famille …. sauf la mouette

La grande tour qu’on ne peut se lasser d’admirer. Seul le zoom révèle que sa tête n’est pas de toute beauté!
La montagne de tissu pour le retour (tissus marché St Pierre, Anna Ka Bazaar, mais pas que; )

J’aime Paris. S’y balader en touriste, flâner et se perdre dans ses veines.
La redécouvrir en touriste, en oubliant pourquoi on l’a quitté.
Voir son défilé de lumières blanches jaunies des tunnels du métro, les stations avec ces ouvertures de portes aussitôt fermées par un signal disgracieux. N’entendre plus que le ronronnement de métal, le crissement des freins et le bourdonnement humain. Entrapercevoir le nom des stations qui ont toutes une image épinglée, souvenir des ces dix années.
S’émerveiller de son immensité.
Se dire qu’ici tout est possible et que seule son horloge reste déréglée, bien plus rapide qu’ailleurs, que chez nous.

J’ai arpenté le marché St Pierre, déçue par des prix qui ne sont plus digne de cet endroit.
J’ai découvert la boutique d’Anna Ka Bazaar, magnifique et un accueil vraiment agréable.

Merci Laurent, merci Pascal et Christine pour ce Week end tant apprécié par nous 3. Nous sommes conscients de la chance d’avoir grâce à vous un pied à terre à Paris

- page 1 de 45